Jelenia Plasta investit dans des ponts ABUS pour son développement


Produire une grande variété de produits en plastique est un challenge. En effet, vous devez surmonter de nombreux obstacles technologiques et organisationnels. Les ponts roulants ont un rôle important à jouer dans la production car ils ne permettent pas seulement un positionnement précis de la charge mais se caractérisent surtout par un haut niveau de fiabilité et de disponibilité. C’est la raison pour laquelle la société polonaise Jelenia Plast -  située aux contreforts des Monts des Géants – a décidé de poursuivre sa collaboration avec ABUS en rachetant des ponts.

Jelenia Plast (www.jeleniaplast.com) fabrique des appareils ménagers et des articles de jardinage en utilisant les techniques de moulage par injection et par rotation depuis 1992 et emploie 400 salariés. La demande croissante de leurs produits a conduit Jelenia Plast à étendre leurs usines à Jelenia Gora en Pologne. Ces investissements importants ont amené à créer de nouveaux emplois. Le développement des moyens de production permettront à terme d’accroitre la productivité dans un futur proche.

Les produits plastiques de Jelenia Plast sont obtenus par moulage par injection. La complexité des produits contraint le poids des moules d’injection. Ce poids varie de 4 à 25 tonnes. Ces moules sont fixés dans les presses à injection par le moyen de crochets spéciaux. Une précision millimétrée est requise pour leur installation et leur démontage malgré leur poids important afin d’assurer la continuité du processus de fabrication. Les ponts bipoutres doivent répondre à ces exigences.

Les solutions technologiques d’ABUS étaient déjà utilisées en soutien à la production de Jelenia Plast avant que la nouvelle commande ne soit passée. L’entreprise a mis l’accent sur la fiabilité des treuils et c’est ce qui l’a décidé à choisir des ponts bipoutres ABUS pour son nouvel investissement. La récente usine de production a mis en place trois ponts bipoutres : deux ponts avec une capacité de levage de 10 tonnes et un dernier pont avec une capacité limite de 40 tonnes. Les trois ponts partagent une portée relativement importante de 36 mètres.

Tous les ponts sont fréquemment contrôlés dans le but d’être capable de positionner précisément les moules d’injection. Pour la translation du pont de 40 tonnes, le variateur de fréquence ABULiner fait varier l’accélération de façon continue. Avec cet équipement, il est possible de sélectionner n’importe quelle vitesse. ABULiner est piloté manuellement depuis un boitier de commande sur le pont. De plus ABULiner réduit le balancement de la charge en translation. Les deux ponts de 10 tonnes possèdent la variation de fréquences dans tous les mouvements : pas seulement en translation, mais aussi en direction et en levage de sorte que le moule d’injection puisse être positionné avec la précision millimétrée requise. Tous les ponts disposent d’afficheur de charge à LED sur la poutre principale. Cet affichage est visible jusqu’à une distance de 50 mètres suivant les conditions de visibilité. L’utilisateur du pont qui connait le poids du moule qu’il déplace le compare avec la charge affichée et ceci l’informe si le moule est complètement soulevé par tous les crochets. Il est capable de contrebalancer le balancement de la charge dès le début quand le moule est retiré de la presse à injection prévenant les dommages pouvant être causé sur les parties de la machine.

La radiocommande ABURemote (joystick) est utilisée pour piloter les ponts bipoutres. Elle permet à l’utilisateur du pont de se déplacer librement et en toute sécurité dans la zone de production avec les machines tout en gardant un œil sur le positionnement des moules. De plus, des projecteurs à LED ont été installés sur la poutre principale pour éclairer la zone de travail dont celle des crochets en particuliers.

Une caractéristique spéciale de ce projet se trouve dans le fait que les deux ponts bipoutres circulant sur le même chemin de roulement sont maintenus à distance grâce au système de distanciation automatique. Le troisième pont bipoutre circule sur un chemin de roulement situé au-dessus des deux ponts précédents. Un système de cellules anticollisions installées sur ce troisième pont le stoppe dès qu’un pont situé en dessous s’approche. Les ponts ne sont pas seulement utilisés pour installer et démonter les moules, ils les transportent également vers une zone spécifique dans l’usine qui est dédiée à leur vérification, réparation et maintenance. Les ponts bipoutres ont été positionnés sur deux niveaux pour compenser un risque possible d’indisponibilité qui peut survenir durant les phases particulières de production maximale où les moules doivent être changés pendant que le service ou la réparation continuent simultanément.

Le projet complet a été conduit par la filiale « ABUS Crane Systems Pologne » à Gliwice (www.abuscranes.pl). ABUS Crane Systems Polska offre le service complet : étude et conseil d’une installation pour ce flux de matériel particulier, puis livraison, installation et service après-vente des moyens de manutention.

ABUS Levage France
25 rue Edouard Michelin
54710 LUDRES

Tél: +33 3 83 59 22 22
Fax: +33 3 83 59 22 25

contact@abus-levage.fr