Les ponts roulants ABUS assistent la construction d’un bâtiment


Normalement, les ponts roulants sont installés dans des ateliers achevés. Cependant, c’est assez inhabituel d’installer un pont pendant la phase de construction d’un bâtiment. C’est pourtant ce qu’il s’est passé chez Jokey Plastik à Gummerbach en Allemagne, une société spécialisée dans l’emballage. Ils ont installé un pont roulant ABUS pour être utilisé comme moyen de construction de la rehausse de l’atelier existant.

Jokey Plastik (www.jokey.com), avec 14 usines dans le monde, produit des conteneurs et des emballages en plastiques pour de nombreuses applications industrielles. Une autre expertise de Jokey Plastik est la fabrication de pièces techniques et la fourniture d’éléments de salles de bains et de spas. Dans leur usine à Gummersbach, Jokey produit entre autre des emballages en plastique pour les matériaux de construction. La zone d’impression sur le site existant devait être remplacée par une zone de moulage par injection de manière à ce que les capacités de production puissent être augmentées. Les architectes ont proposés d’ajouter un nouvel étage avec une hauteur de construction d’environ cinq mètres. Le défi était de réaliser cette modification structurelle sans interrompre la production. Ainsi, le toit a été ouvert en parti pour introduire des piliers de supports plus longs et plus résistants. L’étape suivante a été d’installer les chemins de roulement et les fermes de toiture. L’équipe de construction était capable d’effectuer l’installation confortablement en utilisant l’ancienne toiture située plus bas. Il ne s’agissait pas seulement d’augmenter la hauteur du bâtiment, mais aussi d’augmenter la capacité du nouveau pont. La société souhaitait accroître les possibilités de manutention pour plus de flexibilité. Les ponts précédemment installés avait une capacité de seulement 3,2 tonnes. Maintenant, les nouveaux ponts peuvent déplacer des charges jusqu’à 10 tonnes. Ce sont deux ponts monopoutres caisson de type ELK avec une portée de 23 mètres. Les équipes d’intervention ABUS ont alors profité du toit inférieur du bâtiment encore existant pour les installer sur les rails pratiquement à hauteur d’yeux.

Cependant, avant que les ponts roulants puissent être utilisés pour la production,  ils ont eu leur grand moment en tant « qu’assistant de démontage ». Une fois que le nouveau toit a été installé, les anciennes tôles trapézoïdales de l’ancien toit devaient être retirées. Pour ce faire, il a été ouvert par morceau, d’abord stocké puis descendu par le pont pour être ensuite évacué. Le pont roulant a été piloté grâce à la radiocommande ABURemote qui permet un contrôle sans fil et autorise l’utilisateur du pont à surveiller la zone de travail depuis une position sûre permettant le pilotage sécurisé du pont.

La transformation complète du pont a été aboutie avec un minimum d’interruption de production. Aujourd’hui, les ponts roulants ABUS sont des assistants indispensables dans l’organisation de la production, parce que le changement des outils dans la zone de moulage par injection est réalisé par ces ponts dans l’ensemble de la zone de travail.

ABUS Levage France
25 rue Edouard Michelin
54710 LUDRES

Tél: +33 3 83 59 22 22
Fax: +33 3 83 59 22 25

contact@abus-levage.fr