De l'abri de jardin au bâtiment industriel – les ponts monopoutres ABUS dans une menuiserie en Suisse


Le bois est un matériau de construction polyvalent : c’est ce que démontre la société « Käser Holzbau » (www.kaeser-holzbau.ch) à Weier, situé dans la vallée de l’Emmental dans le centre-ouest de la Suisse. Käser Holzbau emploie 20 salariés et est connue de la région pour ses travaux variés de construction en bois : des réalisations d’ébéniste, des maisons en bois, des charpentes, des systèmes construits en bois, des maisons de campagne ou encore des bâtiments dédiés à l’agriculture ou à l’industrie. Le bois est donc le matériau principalement utilisé par l’entreprise.

Le bois est un matériau particulièrement lourd dû à ses caractéristiques propres. Cela se ressent quand on les déplace à l’intérieur de l’atelier d’un poste à un autre. Cela fait longtemps que la menuiserie Käser Holzbau utilise un pont monopoutre ABUS avec une capacité de 5 tonnes, cependant ce pont était principalement utilisé dans la partie arrière du hall. La compagnie a donc investi dans un second pont pour avoir un moyen de manutention disponible dans la partie avant du bâtiment. Il s’agit d’un pont roulant type ELK, avec une poutre principale en caisson soudé, supportant également une charge de 5 tonnes pour une portée de 20,9 m. Toutes les parties de l’usine sont maintenant couverte par un pont. Les deux ponts sont équipés de treuils à câbles monorail type E, un des plus utilisé pour les charges les plus basses. Ces treuils à câbles ont une conception très compacte pour un encombrement réduit et un chariot à deux entrainements directs.

Un des ponts est principalement utilisé pour la manutention d’éléments en bois entre les postes de travail. L’autre pont servira au chargement de produits finis dans les camions. Bien que les deux ponts circulent sur le même chemin de roulement, ils sont séparés par un mur qui sépare le hall en deux zones de travail. Les deux ponts monopoutres sont équipés de systèmes automatisés d’arrêts en fin course. Tout d’abord un avertisseur s’enclenche, puis le pont freine jusqu’à l’arrêt d’urgence. Quand les ponts passent le premier point de commutation, ils ralentissent en petite vitesse. Ensuite, lorsqu’ils passent le second point de commutation, ils s’arrêtent complètement. Le déplacement en sens inverse est possible en grande vitesse même si les deux points de commutation ont été préalablement franchis. Le déplacement en direction suit le même principe d’avertissement, freinage et arrêt total. Ainsi, les impacts sur les butées sur le chemin de roulement du pont et / ou du treuil sont évités, ce qui améliore la sécurité pour l’utilisateur du pont dans le cas de la manutention de pièces massives en bois tels que fabriqués par Käser Holzbau car cela diminue leurs balancements.

Le nouveau pont est piloté par la radiocommande ABURemote, qui consiste en un émetteur portatif avec des boutons poussoirs à deux états. Le contrôle à distance permet à l’utilisateur du pont de garder un œil sur la charge et de la déplacer en sûreté dans un espace dégagé.

Le projet complet a été mené de la consultation à l’installation par la société "Brun Marti Dytan SA" (www.brunmartidytan.info), le représentant exclusif d’ABUS dont le siège social se situe à Nebikon dans le canton de Lucerne au centre de la Suisse. Le premier pont roulant monopoutre datant d’un projet de 2008 a aussi été fourni et installé par "Brun Marti Dytan SA".

ABUS Levage France
25 rue Edouard Michelin
54710 LUDRES

Tél: +33 3 83 59 22 22
Fax: +33 3 83 59 22 25

contact@abus-levage.fr